illustration3

les 19 et 23 juin 2014 à la pépinière d’entreprises du Sanitas, deux premiers moments d’échange ont eu lieu entre formateurs de la lutte contre l’illettrisme et du FLE, pour réfléchir sur les opportunités de s’appuyer sur le numérique dans l’apprentissage des savoirs de base. Artefacts et le CRIA37, avec le soutien de Coopaxis et la participation du CEFIM, se sont associés pour organiser cette première rencontre.

L’objectif principal était de mieux comprendre les enjeux du numérique dans l’acquisition des savoirs de base. L’idée de départ étant de réaliser un premier état des lieux :

  • des pratiques et des expériences de chacun dans l’usage du numérique mis au service de la formation dans les savoirs de base ;
  • des freins et des leviers qu’entraîne l’usage des outils numériques par les personnes en situation d’illettrisme dans leur appropriation de la lecture et de l’écriture ;
  • des potentialités qu’offre le numérique dans la mise en oeuvre de nouveaux dispositifs pédagogiques ;
  • de la prise en compte du numérique comme savoir de base – et qu’entend-on par numérique dans cette perspective ?

Plusieurs points importants sont apparus à l’issue des échanges en sous-groupes :

  • le manque d’équipement et de savoir-faire dans le domaine pour une grande partie des participants (salariés ou bénévoles) ;
  • la nécessité d’identifier et de partager des ressources et des outils ;
  • l’importance de créer davantage de liens entre le secteur des savoirs de base et les Espaces Publics Numériques afin de travailler sur l’accueil des personnes en situation d’illettrisme, les méthodes et les outils adaptés.

Une première synthèse des échanges entre les acteurs présents a été réalisée. Elle n’est somme toute qu’un prémisse et l’on peut espérer qu’un travail plus approfondi et des actions concrètes puissent donner suite à cette première initiative.

En attendant, une page du wiki SavoirsCom1 vient d’être créée à ce sujet.